Paroles / Lyrics: Léo Ferré
T'AS DE BEAUX YEUX, TU SAIS?



Regarde-les ces suicidés qui déambulent
Boulevard des Ritals à Paris, samedi
"C'est au vert, vas-y camarade!
Sur l'autoroute il y a des songes
Des coureurs au long cours et qui freinent
Et qui rongent leurs freins malades
C'est l'automne, vas-y camarade!"

T'as de beaux yeux, tu sais?
Quand ils sont verts j'y vais cueillir la pâquerette
Quand ils sont bleus j'y plonge au fond de leur marine
Quand ils sont noirs j'y prends le deuil de ma voisine
Quand ils sont mauves alors j'y cueille ta violette
T'as de beaux yeux, tu sais? Regarde... Regarde...

Regarde-les ces suicidés qui déambulent
Boulevard des Ritals à Paris, samedi
Je les vois dans un grand panier
Au bras d'une géante noire
Aux cheveux noirs en voile rouge
Elle passe sur moi sur la marge et ça bouge
Et sa chatte comme un arc-en-ciel me fait "minou"
La chatte de la Mort la nuit
Ne ronronne jamais...

T'as de beaux yeux, tu sais? Regarde... Regarde... Mais
Regarde!

Quand ils sont verts j'y vais m'inscrire à l'espérance
Quand ils sont bleus je me prends pour ton capitaine
Quand ils sont noirs je t'y plonge et puis t'y ramène
Quand ils sont mauves alors mon carême commence
T'as de beaux yeux, tu sais? Regarde... Regarde

Le carême de la Camarde
Ça commence quand tu regardes
La chatte de Paris la nuit
je la vois quand tes yeux sont gris

Regarde... Regarde...

Elle se fait enverguer par des prolos au ventre triste
Qui s'en vont aux urgences jerker avec l'URSSAF



[ Retour a la liste des textes de cet artiste ]